La Grande Muraille 1 et 2

Première fois à la Grande Muraille

Après moins d’une semaine à Beijing, J. décide d’accompagner Justine, Charlotte et sa coloc fraîchement rencontrée à la Grande Muraille. Nous décidons d’aller à Mutianyu, point qui nous semble assez facile d’accès. Nous commençons par prendre un bus pour la banlieue pékinoise. Nous avons à peine le temps de nous poser la question de l’arrêt et de la correspondance pour la Grande Muraille que le contrôleur nous saute dessus. Il nous propose de nous amener à la Grande Muraille, de nous attendre et de nous ramener à l’arrêt de bus pour le même prix qu’un trajet en car… A quatre filles on se sent en sécurité, on accepte.

Mutianyu Grande Muraille

A cause de l’attente pour le bus, d’un réveil tardif et du coucher de soleil à 17 heures en février, nous décidons de monter en téléphérique pour pouvoir profiter de notre temps pour nous balader sur la Grande Muraille. Mutianyu est un point très bien équipé avec téléphérique pour monter, téléphérique ou luge d’été pour descendre, beaucoup de vendeurs à la sauvette et une Grande Muraille complètement rénovée qui permet une balade facile. On a même réussi à monter en haut d’une tour.

Mutianyu Grande Muraille

Le ciel est bleu, il fait un peu froid, mais on se réchauffe vite quand on monte et descend des marches. Prévoyantes, on avait emmené notre pique-nique que l’on déguste en regardant la Grande Muraille serpenter le long des montagnes. Vue imprenable on pourrait rester là tout l’après-midi. On finit tout de même par redescendre en luge d’été avant de rentrer à Pékin.

Une sortie facile à organiser, sans imprévu, si ce n’est la file d’attente pour prendre le bus (environ 15 minutes).


Deuxième sortie à la Grande Muraille : l’aventure

Pour la deuxième fois à la Grande Muraille, J. décide d’être plus aventureuse en emmenant ses petits camarades camper sur la Grande Muraille. Et voilà donc quatre français, deux allemands, deux espagnoles, une mexicaine et un américain qui s’embarquent pour une folle aventure.

Il faut savoir que sur les conseils d’un ami de N. il était d’abord prévu d’aller dormir dans un endroit assez proche de Pékin. Mais la veille du départ J. et sa coloc entendent parler d’un jeune homme qui aurait dû payer une amende de 3 000 kuais (presque 400€) pour avoir dormi sur la Grande Muraille. Or l’endroit prévu pour le camping est présenté comme interdit par Le Routard… Nous décidons donc de nous rendre dans un endroit conseillé par la bible de notre voyage (bible qui s’avérera de plus en plus décevante au point parfois d’avoir la crédibilité d’un journal à scandales…). Le trajet a l’air aussi facile que le précédent endroit, on compte donc trois heures pour arriver à un coin isolé de la Grande Muraille.

Panne d'électricité hôtel

Le samedi, rendez-vous donc à 14h30 pour aller à Jinshanling. Le départ se fait finalement un peu après 15h00… Première galère, nous étions dans la file du bus rapide qui s’est finalement transformé par magie en bus lent. Nous arrivons à notre correspondance après deux heures de bus. Il est donc 18 heures ce qui fait un peu tard pour espérer monter sur la Grande Muraille. D’autant plus que contrairement aux 10 kuais annoncés par Le Routard, les taxis nous demandent 40 kuais par personne car la Grande Muraille est à 80 km et il faut payer deux péages.

Après une hésitation et la décision collective qu’il est hors de question de retourner à Beijing, nous prenons le taxi pour voir. C’est parti pour une heure de route à l’arrière d’un van. Sur le chemin la nuit tombe et des éclairs font leur apparition… On arrive donc à l’entrée de la muraille pas très rassurés… Après avoir essuyé un refus en espérant dormir à l’entrée, nous décidons finalement de nous rabattre sur un hôtel à 15 minutes à pied.

Jinshanling, Grande Muraille

Pestant contre 1) Le Routard qui nous a induit en erreur 2) notre peur d’être surpris alors qu’en réalité tout le monde va dormir dans les endroits interdits sans aucun problème  (il y a même des gens qui y vont à 20 avec des enceintes et des feux d’artifices…), nous nous asseyons à l’hôtel. A peine notre dîner sorti, le ciel se déchaîne…

Nous remercions finalement Le Routard de nous avoir planté car pendant une heure nous auront le droit à un orage sans pluie, avec des éclairs éclairant la montagne comme en plein jour. Suivent deux-trois heures de pluie et d’orage, ce qui ne nous empêche pas de nous amuser. Danser sous la pluie, admirer les éclairs, créer de nouvelles danses et de nouveaux animaux (nous passerons sous silence le fait que certains ont cru possible l’existence d’un crocodile des montagnes, la fatigue peut rendre naïf). Nous rigolons beaucoup moins quand l’orage se rapproche au point de provoquer une coupure d’électricité après un éclair très impressionnant (J., n’ayant absolument pas peur de l’orage et du noir, a adoré ce moment…). Nous finissons la soirée à la bougie avant d’aller dormir sur des planches de bois.

Jinshanling, Grande Muraille

Réveillés par le coq à 4h30 du matin nous réussissons à nous tirer du lit pour aller voir le lever du soleil.  Celui-ci tardant trop à apparaître, nous retournons nous coucher.

Le deuxième réveil fût le bon, nous partons pour la Muraille. Ici pas de téléphérique pour monter, on grimpe des escaliers. Une fois en haut nous partons sur la gauche, vers la partie non rénovée, et ça se voit. Par endroits il n’y a plus de mur et nous avons vu sur le vide et la forêt autour. Pas d’escaliers mais des pentes pleines de pierres et de trous. Il faut contourner les tours pour pouvoir avancer. Une expérience magnifique, nous sommes quasiment seuls, un dimanche, au milieu de la nature. C’est sportif, mais beaucoup plus agréable que les parties touristiques.

Nous rentrons donc à Pékin fatigués, mais heureux de notre week-end à l’aventure !

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s