J. à Tokyo : Roppongi, Akasaka, Ginza, Shidome et le palais impérial

Ces différents quartiers peuvent se visiter en une journée, même si Roppongi et Akasaka ont peu d’intérêt, sauf si vous voulez aller faire la fête. Je les ai visités des jours différents.

Marche de Tsujiki

Première tentative de visite de Shidome et Ginza en allant au Marché Tsujiki à 7h30, un lundi. Je m’étais levée à 6h30. Au départ, je ne voyais pas où était le marché car quand on entre on tombe sur les restaurants de sushis et des magasins vendant des bottes de pêcheurs et autres accessoires. Finalement en me baladant parmi les camions et les chariots électriques, je parviens à trouver le cœur du marché, la vente aux professionnels. Cette partie est immense. Plein de rangées de stands sur lesquels sont entreposés les poissons, crustacés et parfois sushis, poissons séchés, gâteaux. Les poissons sont vendus vivants dans des bacs en polystyrène ou des aquariums, morts, congelés, et fraîchement tués. Pour les tuer, le poissonnier leur donne un coup de couteau derrière la tête sans la sectionner, ensuite il passe une tige dans leur colonne vertébrale pour les paralyser et il laisse le poisson mourir sur l’étal. On peut aussi voir les poissonniers couper des thons aussi grands que moi (donc un être humain de petite taille) pendant que les chariots électriques amènent la marchandise des camions aux étals. Au milieu de ma visite, après une demi-heure, un gardien vient me dire que je n’ai pas le droit d’être ici avant 9h00. Il m’indique un autre endroit, je m’y rends donc et continue à me promener entre les étals pendant une demi-heure avant de décider de repartir. Je croise un gardien qui m’apprend que j’étais toujours dans la partie non-autorisée. Il m’explique qu’avant 9h00, les touristes doivent rester dans les restaurants de sushis et les boutiques à l’entrée. Je suis donc chanceuse.

Marche de Tsujiki

En sortant du marché, je me promène dans Shidome en direction de Ginza pour aller à un musée. Je réalise alors que l’on est lundi et que le musée est fermé. Changement de programme, je reviens à Shidome le mardi en fin de matinée. Alors que le lundi matin à 9h00, j’ai croisé beaucoup de gens en tailleur et costume se rendant à leur travail, à 11h00, les rues sont plus calmes, Shidome étant plus un quartier de bureaux. Je me rends au Musée de la publicité. C’est assez intéressant, notamment l’exposition permanente qui présente l’évolution de la publicité au Japon depuis le XIXème siècle. Ce qui est dommage c’est que les explications en anglais sont limitées.

64 roppongi 3

Je marche ensuite dans Ginza et je m’arrête au Hakuhinkan ToyPark, un magasin de jouets pour enfants sur plusieurs étages. On y trouve de tout, des peluches, des bonbons, des dînettes, des jeux vidéo, des jeux de société. Il y a également un théâtre pour les enfants et un circuit de voitures qui doit bien faire 14m². Ils sont chanceux les enfants à Tokyo, ils ont même des jouets pour faire semblant de boire de la bière comme papa (ou maman d’ailleurs). Je poursuis ma balade dans Ginza, beaucoup de grands magasins chics et d’enseignes connues. On y croise des dames très bien coiffées, vêtues d’un kimono, avec à leur bras un sac de créateur, qui viennent acheter une baguette. Je suis allée au Uniqlo de Ginza qui est sur 12 étages dont 5 sont pour les femmes et deux sont mixtes. Je pars ensuite au Showroom de Sony. Sur trois étages, Sony expose ses derniers produits, certains même pas sortis. On peut toucher les différentes consoles, parfois y jouer, s’installer devant des écrans géants pour regarder des films et essayer les appareils photos et les caméras. Pour cela, des petites scénettes ont été mises à disposition : des fleurs, un faux jardin miniature, un village de montagne avec des cyclistes, etc. C’est assez sympa. Pour continuer sur le thème de la photo, je pars visiter la galerie Leica qui est en fait une boutique d’appareils qui expose également quelques artistes et possède un studio. Visite rapide mais très sympa.

Showroom Sony, Tokyp

Un jour où je n’étais pas très motivée pour visiter, je me suis rendue au Palais impérial. Beaucoup de bâtiments ont été détruits et il n’est pas possible de visiter les autres. On peut par contre visiter les jardins dont le jardin oriental. La partie près des murs d’enceinte n’est pas très jolie, par contre il est agréable de se balader au milieu des arbres où des japonais âgés viennent observer les oiseaux. Dans une autre partie du parc, près d’un lac avec un petit pont, de très jolies fleurs sont les stars de ce jardin. Les japonais viennent les photographier pendant que d’autres lisent le journal, assis sur un banc. Parc très calme.

Jardin oriental du Palais Impérial, Tokyo

Un autre jour où je devais me rendre à proximité du palais, j’ai décidé de faire à pied le chemin de celui-ci vers Akasaka. C’était très agréable de marcher entre deux parcs, vers de hauts buildings, qui commencent à s’illuminer. La balade est un peu longue mais arrivée à Akasaka cela me permet de voir que je suis dans le quartier du gouvernement avec tous les policiers en faction. Dans une autre partie d’Asakasa, en direction de Roppongi, les rues sont plus étroites, plus commerçantes. Roppongi, c’est le quartier des fêtards, beaucoup de bars, d’enseignes très lumineuses et de filles court vêtues sur des talons hauts. Au milieu de tout ça, Roppongi Hill, un complexe immense qui réunit commerces, restaurants, bureaux et habitations.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s