Mumbai

Arrivée à Mumbai après une escale de six heures à Kuala Lumpur. Nous prenons des taxis prépayés (pour éviter les arnaques) à l’aéroport jusqu’à l’Unicontinental Hostel, réservé. Le manager nous fait visiter trois chambres pour deux dans un état insalubre, cloportes offerts, avant de nous présenter une chambre grand luxe avec douche séparées, écran plat, climatisation et deux lits king size auxquels s’ajoutera un matelas deux personnes. Rassurés, nous pouvons dormir sans craindre de nous réveiller recouverts d’insectes rampants !

Le lendemain, samedi, nous visitons le Chhatrapati Shivaji Maharaj Vastu Sangrahalaya (anciennement Prince of Wales Museum of Western India), magnifique bâtisse entourée de palmiers qui abrite un musée d’histoire de l’Inde et un musée d’histoire naturelle. A voir.

Chhatrapati Shivaji Maharaj Vastu Sangrahalaya, Prince of Wales Museum of Western India, Mumbaï

Le soleil se couchant tôt, nous partons nous balader à pied sur Marine Drive, promenade de plusieurs kilomètres le long de la Back Bay. Nous récompensons nos efforts pédestres par des cocktails (sans alcool !) dans un petit pavillon sur une plage privée.

Gateway of India, Mumbai

Le lendemain matin nous nous levons pour aller prendre un ferry pour Elephanta Island, on fait d’une pierre deux coups en voyant Gateway of India, une jolie arche au bord de la baie. Nous arrivons sur l’ile après une heure de bateau. En chemin pour les caves de l’île, nous traversons un ensemble d’échoppes proposant des produits touristiques. Nous y rencontrons également nos premiers (mais pas derniers) singes indiens. Les caves de l’île ont peu d’intérêt, à part la première, magnifique qui est ornée de nombreuses sculptures incrustées dans la roche.

Elephanta Island, Mumbai

Retour dans Bombay et premier achat d’un pantalon à l’indienne avec entrejambe aux genoux pour J. (appelé sarwel par la suite). Cet achat sera l’occasion pour Jean-Noëlle de rencontrer Rahul, rabatteur au très bon français qui nous fait croire que les jardins que nous voulons visiter sont fermés et qu’il vaut mieux venir au marché local avec lui. Bizarrement la visite du marché commence par une boutique de vêtements traditionnels.  Le groupe, déjà sceptique, décide de lui fausser compagnie pour aller aux jardins. On notera la tentative pour ne pas perdre la face de notre rabatteur qui nous dit qu’ “avec un peu de chance les jardins seront ouverts”…

Elephanta Island, Singe, Mumbai

Ô miracle, ils l’étaient. Calmes, reposants, l’un avec une jolie vue sur la baie, les hanging gardens de Malabar Hill sont une promenade agréable en fin de journée.

Après une ballade dans Bombay, un tour dans un marché et l’essai d’un petit restaurant indien pas trop cher et moins touristique que les précédents, Jean-Noëlle va se coucher pour se lever tôt le lendemain et prendre l’avion direction Udaipur.

Plage, Mumbaï

Mumbai est une ville tout à fait gigantesque, voir même démesurée : entre Coloba, le quartier touristique, et notre hôtel, nous avions une heure de route, plus avec les embouteillages. La ville est également très poussiéreuse et pleine de monde. Toutefois, après être passé par le Vietnam, nous ne sommes pas choqués. Nous avons en outre peu eu à faire aux mendiants. Cette ville a peu d’intérêt touristique mais nous permet d’avoir une vision d’une grande ville indienne.