Tainan

Ecrit avec un clavier qwerty. 

Dans le train entre Taichung et Tainan, nous rencontrons un controleur qui parle tres bien anglais et qui est venu a Paris deux fois. Nous discutons avec lui quelques minutes.

Arrives a Tainan, nous avons a nouveau l’occasion de profiter de l’anglais des fonctionnaires taiwanais quand un policier decide de lui-meme d’appeler notre auberge pour expliquer l’adresse aux taxis.

Le delicieux Bryant, jeune taiwanais au look de premier de la classe, nous accueille au Dodoro Backpacker. Il nous montre nos chambres puis nous propose a la place un appartement gigantesque et surequipe a la place pour le meme prix. Mais effrayes par la surface, habitues a vivre colles et attires par le balcon joliment decore, nous refusons sa proposition. Il nous propose alors de nous deposer au night market pour le diner. Nous acceptons, cette fois-ci.

Nous nous retrouvons alors dans un night market tres different de celui de Taipei. En exterieur et sur un seul niveau, la partie consacree a la nourriture propose des plats plus internationaux en restant en Asie. La partie “babioles” est moins mode et ressemble plus aux boutiques de vetements tenues par des chinois que nous connaissons en France. Apres nous etre rassasies a moindre cout, nous rentrons a l’hotel ou nous passons une tres bonne nuit.

Reveil tranquille, petit dejeuner en terrasse (fruits, brioche et meme du Nescafe pour le bonheur de Charlotte)et douche froide pour les filles. N., lui aura le droit a une douche. Quand on a un cerveau, on gagne en confort ! Depart tardif pour le district d’Anping, ou nous visitons le fort, dont la tour offre un panorama sur une partie de la ville. Nous decouvrons ensuite la Tree House, sortes de hangars envahis par les racines et les branches.

Tree House

Experience culinaire au dejeuner pour Jean Noelle qui teste le “pain cercueil”, specialite locale ou des morceaux de viande et du mais en sauce sont enfermes dans une enorme tranche de pain de mie creuse et frite. Sans grand interet.

Vient ensuite la promenade digestive dans le Eternal Golden Fort et ses canons “Armstrong” (a part traduit litteralement nous n’avons pas la moindre idee de la signification de ce terme !). Nous finissons nos visites par la South Gate et le Temple de Confucius, tres grand et propice au Tai-Chi et a la marche.

Nous partons alors a la quete d’un bar pour l’apero, sans succes. Direction donc le night market a nouveau. Nouvelles decouvertes culinaires et quelques emplettes pour les filles.

Achat de quelques bouteilles de pijio puis poursuite de la soiree sur la terrasse en compagnie d’un iPod et d’un jeu de cartes.

Reveil et nouveau petit dejeuner sur la terrasse avant de partir pour deposer nos sacs dans des lockers a la gare. Face a leur trop petite taille et au poids de nos sacs, nous decidons d’ecourter notre sejour a Tainan et de partir a Kaohsiung plus tot. Et c’est parti pour notre dernier train taiwanais.